Artisan RGE : ce qu’il faut savoir

Jérôme Manuguerra
31.8.2022
Artisan RGE : ce qu’il faut savoir
Jérôme Manuguerra
31.8.2022

Se lancer dans des travaux de rénovation, pour sa résidence principale ou son investissement immobilier n’est pas chose aisée. L’une des premières questions que chacun se pose est : vers qui se tourner ? 

Pour vous aider dans vos différents travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a créé un label  en 2011 à destination des artisans et des entreprises du bâtiment : Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Le dispositif vous permet  de trouver rapidement un professionnel capable d’effectuer tous les travaux liés à la performance énergétique dans votre logement. 

L’artisan certifié RGE est un maillon indispensable à tout projet de rénovation énergétique dans votre investissement locatif. Il s’agit d’une qualification reconnaissant que le professionnel a toutes les compétences et les moyens pour réaliser des chantiers de performance énergétique. 

En tant que particulier, c’est un gage de qualité et de fiabilité dans la conduite des travaux. Cela vous permet aussi de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique comme Ma Prime Rénov’ ou l'Éco-PTZ. En effet, seuls les travaux menés par un professionnel RGE ouvrent droit à ces aides de l’État. 

Pourquoi faire appel à un artisan RGE ?

Un artisan Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) est un professionnel dont les compétences sont certifiées dans trois domaines  :

  • La rénovation énergétique
  • L’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables
  • Les études de performance énergétique

La qualification RGE permet aux entreprises et aux artisans spécialisés de valoriser leur savoir-faire. En retour, ils sont référencés auprès des particuliers pour être facilement identifiables. Pour bénéficier de ce label, l’artisan ou l’entreprise doit avoir obtenu une certification auprès d’un organisme dédié. 

Il en existe plusieurs selon la nature de l’activité : Qualibat pour les travaux d’efficacité énergétique (isolation), Qualifelec pour les travaux portant sur l’électricité et les énergies renouvelables, etc. L’artisan ou les salariés de l’entreprise du bâtiment ont l’obligation de suivre des formations et l’un des collaborateurs est identifié en tant que référent technique. 

La mention RGE est ensuite accordée pour une durée de 4 ans et la société fait l’objet d’un contrôle annuel. Passé cette durée, le professionnel RGE devra renouveler sa démarche. Les organismes agréés ne délivrent la mention RGE qu’après avoir vérifié les moyens techniques, humains, juridiques et financiers de l’entreprise. 

Cela signifie que quand votre chantier de rénovation démarre, l’entreprise RGE remplit toutes ses obligations fiscales et sociales et dispose de professionnels formés pour mener à bien les travaux ou l’installation d’équipements. 

Pour lutter contre la fraude, le gouvernement a renforcé en 2020 les exigences pour obtenir le label Reconnu Garant de l’Environnement.

Pour l’artisan RGE ou l’entreprise, cela correspond à plus d’audits, des contrôles aléatoires, des sanctions accrues et des formations complémentaires requises par les organismes agréés. 

Lorsque vous faites appel à un artisan RGE vous avez l’assurance que celui-ci est inscrit au Répertoire des métiers ou au Registre du Commerce et des Sociétés. Mais aussi qu’il dispose de toutes les assurances requises (assurances travaux et responsabilité civile, assurance décennale). 

Vous gagnez en confiance et en tranquillité d’esprit. Un artisan RGE est un expert capable de vous orienter vers les dispositifs et les équipements les plus adaptés dans votre projet de rénovation. Recourir à un artisan RGE vous ouvre également les portes de plusieurs aides à la rénovation. 

Les aides à la rénovation dépendantes du label RGE

Pour tous les travaux liés à la performance énergétique, l’administration applique le principe de l’éco-conditionnalité. Vous pouvez bénéficier d’aides financières à condition que le professionnel en charge des  travaux soit certifié RGE. 

Ma Prime Rénov’

Avec ce dispositif, vous pouvez recevoir jusqu’à 20 000 € de prime lorsque vous réalisez des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre logement (travaux d’isolation, de chauffage, installation de pompe à chaleur…). 

La principale condition est que le logement doit être construit depuis plus de 15 ans. En tant qu’investisseur locatif, cette aide est particulièrement intéressante puisque Ma Prime Rénov’ s’applique sur votre ou vos locations (dans une limite de trois et de 20 000 € par appartement ou maison que vous rénovez).

L'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt de 7 000 € à 50 000 € destiné à financer des travaux de rénovation. Le montant varie en fonction de la nature des travaux entrepris.

Les travaux doivent permettre de réaliser des gains énergétiques notables et d’améliorer la performance énergétique du logement. Le montant maximum de l'éco-prêt à taux zéro est accordé pour les travaux apportant un gain énergétique minimum de 35 % et sortant le logement de la catégorie passoire énergétique.

Plusieurs conditions sont à respecter, comme le fait que l’habitation à rénover doit être construite depuis plus deux ans. Ce dispositif s’adresse aux propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs, à condition que le locataire fasse du logement sa résidence principale. 

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

Cette aide est proposée par les fournisseurs d’énergie (gaz, électricité, fioul) pour réaliser des travaux  d’économie dans un logement. Les travaux peuvent porter sur l’isolation, le système de chauffage avec un changement de chaudière par exemple. 

Le montant de l’aide et ses modalités varient selon les fournisseurs. Dans tous les cas, pour être éligible, votre logement doit avoir été construit il y a plus de deux ans. 

Où trouver la liste des artisans RGE ?

Le service France Rénov’ a mis en place un annuaire permettant de trouver un professionnel certifié selon la localisation géographique et le domaine recherché. L’annuaire est mis à jour en temps réel donc vous êtes certains d’avoir les dernières informations sur une entreprise.

Vous pouvez également vérifier si l’entreprise auprès de laquelle vous avez demandé un devis de travaux est dotée de la mention RGE (une recherche est possible par le numéro SIRET). Il est aussi possible de porter réclamation contre une entreprise RGE.

Dans tous les cas, après avoir réalisé votre estimation travaux  personnelle, pensez à demander plusieurs devis pour faire jouer la concurrence surtout quand il s’agit de travaux conséquents.

Sur le même thème

Comment choisir un artisan de confiance ?
Lire l'article
Que faire en cas de litige avec un artisan ?
Lire l'article
Rénovation énergétique : quels sont les avantages à faire des travaux ?
Lire l'article

Vous aussi, construisez votre patrimoine

Prenez un rendez-vous gratuit avec un conseiller pour accéder à notre catalogue de biens exclusifs.
Définir mon projet